Choisir la bonne paire de chaussures de sport.

Pas facile de faire son choix parmi des centaines de paires de chaussures de sport.

Les pieds diffèrent d’une personne à l’autre par leur longueur, leur largeur,  la hauteur de l’arche,  leur courbure, leur souplesse mais aussi par leur force. Il est préférable d’essayer plusieurs modèles de différentes marques, Il n’est pas certain que la chaussure qu’on vous recommande, ou celle que vous trouverez jolie, soit celle qui vous convient.

Si vous pratiquez  plusieurs  types d’activités sans avoir une activité principale, une chaussure de cross-training peut parfaitement convenir à vos besoins. Toutefois, si vous pratiquez un sport de façon assidue, par exemple  3 fois par semaine, vous devez utiliser une chaussure conçue spécifiquement pour cette activité. C’est indispensable pour votre confort et  prévenir les blessures.

De manière générale, pour faire le bon choix, il faut tenir compte:

  1. de l’activité pratiquée : fitness, sports collectifs, running , sport de raquette
  2. du niveau et de la fréquence de pratique
  3. de la forme particulière du pied

 

Pour votre première paire de chaussures de sport je vous conseille d’aller dans un magasin spécialisé afin de pouvoir déterminer votre foulée.

On peut identifier 3 types de foulées : universelle, pronatrice et supinatrice. Il est important lors de l’achat de vos chaussures de sport de connaitre vos appuies. De plus, une chaussure inadaptée à votre type de pied pourrait endommager vos articulations, causer des tendinites ou autres lésions non négligeables.

Universel signifie que le pied se déroule au sol naturellement, en respectant l’anatomie du pied.

Pronateur signifie que l’on pose son pied davantage sur l’intérieur, les genoux étant rentrés et le gros orteil davantage sollicité.

Supinateur signifie que le pied se déroule sur l’extérieur, les jambes arquées ce qui cause bien souvent la fameuse tendinite de l’essuie-glace ou syndrome de la bandelette ilio-tibiale.

Plus de précision :

 

  • Universelle : dans le cas d’une foulée universelle, l’attaque du pied au sol commence sur l’extérieur du talon pour ensuite se rediriger correctement sur l’avant du pied afin de pied répartir le poids du corps sur celui-ci.

 

  • Pronatrice : c’est une foulée où le pied est davantage aplati sur l’avant ce qui peut causer un choc non négligeable pour le squelette. La foulée se termine sur le gros orteil en général et la foulée en elle-même sollicite énormément le genou, le tibia (en torsion), le tout se répercutant malheureusement au niveau du bassin et de la colonne vertébrale.

 

  • Supinatrice : tout se passe sur la partie externe du pied, les genoux sont alors écartés sur les extérieurs ce qui sollicite beaucoup la région articulaire, tendineuse et ligamentaire du genou. A l’image d’un arc que l’on plie de trop, au bout d’un moment, il possède son point de rupture. Ici, c’est le tendon d’Achille qui pourrait vous faire souffrir.

 

 

position-pied

Pour ma part j’ai choisis une paire de REEBOK Sublite Escape pour le sport en salle (musculation / fitness ) . Elles sont légères et super confortable. J’adore.

reebok sublite

 

Par contre pour la course j’ai choisis les ASICS  cumulus 16 et c’est un vrai bonheur ! Depuis qu’elles sont à mes pieds  je n’ai plus mal aux genoux.

 

asics

Maintenant à vous de trouver la chaussures idéale pour vos petits petons.

 

FacebookTwitterGoogle+PinterestTumblrEmailPartager

Lucia

Lucia mère de famille de 3 enfants, modèle photo, suivez moi dans ma méthode fitness et nutrition pour retrouver votre corps.

You may also like...

Laisser un commentaire